Editos

Editos



La clinique de l'entre deux

Publié le 27/07/20

Comme un été suspendu entre deux temps : confinement d'abord et aujourd'hui inquiétude du reconfinement, nous laissent dans un temps suspendu pendant cette période. 
Ce temps qui ne passe pas, pour reprendre l'expression de J-B.Pontalis, permet-il des retours féconds sur la mémoire et la pensée, nos fantasmes et nos rêves ?
Un été mélancolique en perspective ? Ou au contraire un renoncement salutaire qui nous ouvre les portes de nos intériorités comme de notre propre pays ? 
Derrière ce temps, la promesse ou l'espoir d'un monde qui aurait changé. Serons-nous plus écologique demain, moins matérialistes et plus humanistes ? Allons-nous être à même de profiter de ce qui s'offre à nous et que loin d'entraver notre liberté, cela puisse fournir un cadre propice à nos aspirations ? Et à nos inspirations ? Vous allez nous le montrer...





Envoyer à un ami
Partager l'article :