The place to be

Actualités

Actualité / Colloques / Parutions



L’enseignement et la recherche en psychanalyse à l’Université - 27 Janvier 2018

Publié le 10/11/17

Le colloque "L'enseignement et la recherche en psychanalyse à l'Université - Hier et aujourd'hui" aura lieu le samedi 27 Janvier 2018 à l'Institut de Psychologie - Amphi Lagache -71 av Edouard Vaillant - 92100 Boulogne. Ce colloque est organisé par Françoise Naud et Estelle Louët, co-responsables de l'axe de recherches "psychopathologie fondamentale et métapsychologie" au sein du laboratoire PCPP (Psychologie Clinique, Psychopathologie et Psychanalyse), dirigé par Sylvain Missonnier. Conçu comme un séminaire scientifique et pédagogique, il s'inscrit également dans le cadre du Master PCPP (responsable Pr Philippe Robert)
Entrée gratuite sur inscription. Envoyer nom, prénom et courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Argument :
« Quelque chose sur la psychanalyse et quelque chose venant de la psychanalyse » : ainsi Freud, s’interrogeant en 1919 sur la place possible de la psychanalyse à l’Université, qualifie-t-il ce que pourrait apprendre l’étudiant – en médecine.
Pas plus aujourd’hui qu’hier, l’Université ne forme des psychanalystes. Et pourtant, aujourd’hui comme hier, des enseignantschercheurs analystes s’efforcent de transmettre quelque chose sur et de la psychanalyse, à des étudiants en psychologie. Comment définir ce « quelque chose » si la psychanalyse se définit à la fois comme méthodes d’investigation et de traitement et comme série de conceptions psychologiquesjamaiscloses?
A quelles conditions, de quelles manières peut s’effectuer cette transmission, de quoi les étudiants peuvent-ils se saisir dans leur formation et leur futur métier de psychologue clinicien,voiredepsychothérapeute?
La recherche psychanalytique à l’Université peut-elle, aujourd’hui, apporter la rigueur et la hardiesse du débat, la reconnaissance d’un champ épistémologique indépendant et de plein droit attaché à dégager la rationalité de l’irrationnel, tout en faisant place à l’irréductible inconnu de l’inconscient?

Programme :
Matin : Pr Sylvain Missonnier, Paris Descartes président de séance
9h30-10h00 : introduction Pr Françoise Neau, Paris Descartes
10h00-11h15 : Catherine Chabert, Professeur émérite Paris Descartes,
«Continuons le combat!»
Discussion par Fanny Dargent (Paris Diderot) et Isabelle Gernet (Paris Descartes)
11h30-13h00 Jacques André, Professeur émérite Paris Diderot,
«Fragilité des théories psychanalytiques»
Discussion par Thomas Lepoutre (Université d’Aix-Marseille, LPCLS) et Manuella De Luca (Paris Descartes)

Après midi : Pr Benoît Verdon, Paris Descartes président de séance
14h15-15h30 : Jean-François Chiantaretto, Professeur Paris13,
«L’intranquillité de l’analyste chercheur en position d’enseignant-chercheur»
Discussion par Isée Bernateau (Paris Diderot) et Joanne André (Paris Descartes)
15h45-17h00 : Patrick Guyomard, Professeur émérite Paris Diderot,
«Un département de psychanalyse à l’Université»
Discussion par Claire Sibony (Paris13) et Catherine Matha (Paris13).
17h-17h30 : Conclusions Estelle Louët, Paris Descartes




Envoyer à un ami
Partager l'article :