littérature

Littérature


Article de : Sophie Benoit- Lamy
Psychiatre Psychanalyste
Membre de la SPP

Le transfert était presque parfait

Publié le 16/02/18

Le transfert était presque parfait
À la réalité près
Le rêve qui ment
La vie à blanc
Elle avait longtemps commencé (ses séances) à l'heure
Celui-là était en avance
Était-ce sa candeur
Elle en perdit sa constance
L'intime et l'étranger
Elle aurait dû être alertée

Il était dans une période trans-histoire
Avançant à tatillons
L'âme en berne
Le cœur en écharpe

En repos sans répit

Entre parenthèses
Transparent
Un clandestin de la vie

Attachement à la haine
Le fil de la pelote de laine
 
Sans mémoire
Un poisson rouge dans un bocal
Un vilain petit canard
Le Moi qui devient animal

Ne pouvoir répéter ce qu'on n'a pas connu
Avoir la nostalgie de ce qui n'a pas été
Être toujours déçu

Secouez-moi je suis plein de larmes

Je pleure aux éclats

J'ai décidé de baisser les armes

Je suis en train de devenir une personne à laquelle je n'avais pas pensé...

Sophie Benoit-Lamy



Envoyer à un ami
Partager l'article :