littérature

Littérature



Ecrits intimes de psychanalystes pendant la pandémie -Journal de voyage en Confinia

Publié le 16/01/22

Ce témoignage est né de la pandémie du COVID 19 et de l’initiative de Monica Horovitz et Janine Puget, en Mars 2020. Ces deux psychanalystes, intéressées à la clinique de l’excès, répondaient à la nécessité de penser les effets d’une société néolibérale piégée dans la temporalité d’une vie subitement à l’arrêt.L’inédite situation a donc rassemblé 14 psychanalystes, de France, Argentine, Italie et du Liban, pour 4 télé-séminaires ayant donné lieu à un journal dévoilant au jour le jour, l’impératif éthique de maintenir le travail engagé auprès des patients, par temps de crise majeure. Cet ouvrage se lit aussi comme une forme spontanée de recherche, d’interrogation du processus analytique étendu à la pratique de la  téléconsultation. Et puis, Janine Puget nous a quitté en novembre 2020, à l’âge de 93 ans, enthousiaste de voir ce travail paraitre et rappeler sa passion pour ce qu’il y a d’incertain et imprévu dans chaque souffle de la vie humaine, jusqu’au dernier !Vivre en Confinia est devenu plus supportable, en faire notre alliée, plus imaginable...

Monica Horovitz est membre titulaire de la S.P.P. et de la société italienne S.P.I. . Fondateur des rencontres internationales « Bion In Marrakech ». Ses travaux sur la pensée de W. Bion ont été publiés dans plusieurs revues et ouvrages collectifs internationaux.

Janine Puget (1926-2020), psychiatre et psychanalyste argentine. Elle est connue pour son enseignement et publications dans le champ de la recherche clinique,  de la psychanalyse du lien, des situations de traumatisés, des psychothérapies de groupe et de famille.

Piotr Krzakowski est docteur en psychologie clinique, membre titulaire de la S.P.P. lauréat de l’International Journal of Psychoanalysis Awards 2020. Auteur de nombreux articles, il participe activement aux manifestations scientifiques internationales.

Envoyer à un ami
Partager l'article :