avril 2020

  • Psychothérapies d’enfants en temps de confinement : Le choix de la latence

    Psychothérapies d’enfants en temps de confinement : Le choix de la latence

    Psychanalyste avec des enfants, j’ai pour ma part fait le choix de suspendre les psychothérapies avec ces derniers, mais de maintenir ce que j’appellerai la dimension relationnelle dans le cas de l’analyse d’une fillette. Je précise que les psychothérapies en question concernaient des enfants de six à dix ans, qui évoluent dans un...

  • Variations sur l’informe en temps de pandémie.

    Variations sur l’informe en temps de pandémie.

    Informe est un mot courant, familier qui, au moment où je m'apprête à écrire, m'intrigue soudain. Je m'interroge sur son étymologie, sur son double sens. Informe, informer, information, quel rapport ? Est-ce l'information qui donne tant bien que mal forme au réel, ce qui informe donnant forme à l'informe, le même mot pour dire deux...

  • Irrésistible Freud…

    Irrésistible Freud…

    …Ou pourquoi la série sur Netflix ne devrait pas s’appeler Freud , mais plutôt Sigmund  ? Très librement inspirée de la réalité, elle enracine la découverte de la psychanalyse dans les croyances les plus archaïques et la magie noire, et nous présente un Sigmund Freud à l’aube de sa carrière, d’une...

  • Prix de l’IJP- Acte II : Psychanalyste par temps de Covid, un métier inessentiel ?

    Ce texte est une tentative de continuer à penser l’évènement Covid dans la suite de l’article Covid sur le divan? paru récemment sur les sites de l’IPA ainsi que sur Les Enfants de la Psychanalyse. J’aborde ici la question très actuelle du mode de présence des psychanalystes sur le terrain, au delà du consensus apparent…

  • Le cadre en question

    Le cadre en question

    ·

    ·

    par

    Voici deux textes dictés par Paul Israel à différents moments depuis le début du confinement et retranscrits tels quels, sans réécriture secondaire. Paul Israel souhaite que soit respectée la chronologie entre le premier texte qui est comme un « rappel à l’ordre » des fondamentaux du cadre avant que lui vienne quinze jours plus tard…

  • Sigmund Freud, un Juif sans dieu : Comme un écho au confinement

    Sigmund Freud, un Juif sans dieu : Comme un écho au confinement

    ·

    ·

    par

    Simple coïncidence ou choix délibéré, la diffusion par la chaine Arte, pendant la période du confinement liée à l’épidémie du Covid-19, du documentaire de David Teboul "Sigmund Freud, un juif sans Dieu"  est une expérience singulière. Elle entre en résonance avec cette drôle de temporalité ralentie, suspendue à une fin dont on...

  • « La bouche pleine de terre » de Branimir Sćepanović

    « La bouche pleine de terre » de Branimir Sćepanović

    ·

    ·

    par

    La Bouche pleine de terre est la première nouvelle d’un recueil du même nom paru en 1974 et très vite traduit dans le monde entier. Son auteur, Branimir Šćepanović, est Monténégrin, il est  né en 1937 et commence à écrire à 17 ans. Avec ce récit à deux voix il nous transporte dans les paysages…

  • Travail psychanalytique et confinement.

    Travail psychanalytique et confinement.

    Paris le 6 Avril 2020, ce qui est révélé par la situation actuelle sur notre travail en séance.Depuis le début du confinement, en France le 17 mars, de nombreux échanges ont eu lieu. J’ai moi-même rédigé plusieurs remarques sur le Forum ouvert par l’IPA. Tous ces échanges m’ont aidé à formuler les quelques réflexions qui...

  • Covid-19 : Les mains sales

    Covid-19 : Les mains sales

    La réflexion qui suit tente d'interroger l'irrationnel à l'œuvre et donc les fantasmes sous tendant nos réactions face à l'épidémie. A travers les mots qui circulent et déterminent (ou peut-être  contaminent ?) notre façon de penser tout en étant le reflet de nos fantasmes et de nos projections, qu'amplifie ou induit la...

  • Con finement

    Con finement

    ·

    ·

    par

    Nous vivons sous oxymore, bêtement cloîtrés d’un côté, condamnés à inventer l’emploi du temps de l’autre.Bien sûr, il y a les séances au téléphone… lesquelles n’ont pas manqué de provoquer de puissantes réflexions ici et là : c’est plus fatiguant, la dissymétrie en prend un coup, le silence aussi, sans parler de...